DOUBLE RATION DE FRITES !

  • Mordekhaï BENSOUSSAN
DOUBLE RATION DE FRITES !

Oui, vous avez bien lu : il s’agit de la dernière idée du candidat Sarkozy qui n’en finit pas de nous surprendre décidément. Dans un ces ses meeting qu’il enchaîne au pas de course, Sarkozy rabâche sa sempiternelle tirade sur l’islam, le hallal et là, il assène qu’il n’est pas pensable de proposer des menus spéciaux hallal aux petits musulmans, et du porc aux autres, de même que l’on ne propose pas du Cacher aux petits juifs … La solution des cantines scolaires à forte proportion musulmane, et il y en a pas mal en France, est celle-ci : si les élèves musulmans ne peuvent manger une tranche de porc, proposée avec des frites, ils auront alors une double part de frites, et c’est tout ! Et il ajoute : « C’est ça les lois de la République ! » Quelle désolation ! Quel spectacle lamentable ! Voilà à quel niveau se situe le débat pour les primaires ! Voici la solution sarkozyste qui préfigure la grande réforme de l’Education Nationale ! Et il se fait applaudir pour cette grande réflexion intellectuelle et profonde qui changera le cours de la vie des français…

Je me souviens, enfant, je fréquentais un collège laïque de la République, à Lyon, dans les années soixante. La question ne se posait même pas : je rentrais tous les midis manger à la maison, et c’est tout. Aujourd’hui, en tant que Rabbin avec pas mal d’expérience, je peux dire que bien des parents m’avaient consulté pour ce problème de la cantine scolaire, y compris ici à Perpignan, et ma réponse a toujours été invariable : demandez une autorisation de manger chez vous, et sinon, que vos enfants se munissent d’un sandwich qu’ils mangeront en milieu surveillé, c’est tout !

Car le problème du Cacher ne s’est jamais posé aux établissements scolaires, les élèves juifs n’ayant jamais demandé une restauration Cacher dans les écoles. La seule tolérance demandée par les parents pratiquants, appuyés par le Rabbinat, concerne les absences pour le Chabbath et les jours de fêtes religieuses, et même pas pour la kippa, problème que nous avons résolu depuis fort longtemps. Aucun établissement scolaire n’a jamais proposé de Cacher, et cela n’a jamais été demandé. Les parents juifs scrupuleux ont toujours eu deux options : l’école juive à plein temps, ou l’absence des réfectoires pour manger son petit repas à part. Alors que l’on ne vienne pas présenter à grands cris des solutions aux problèmes créés par l’administration française elle-même. En effet, c’est elle qui a cédé dans son aveuglement inadmissible face à la montée de l’islam, aux pressions des mosquées, des associations de parents et autres lobbies musulmans, relayées par les politiques eux-mêmes. Quand on pense que la ministre de l’Education est elle-même musulmane !

Les responsables politiques de tous bords, doivent s’inspirer de l’exemple des Juifs de France qui, depuis des siècles, ont toujours démontré leur attachement aux valeurs républicaines et ont su, intelligemment et lucidement, organiser leur vie juive et religieuse sans jamais perturber le bon fonctionnement de la République. Et cela ne les a pas empêché d’acquérir la plus haute instruction universitaire, d’accéder aux plus hauts postes et de compter parmi les grands décideurs du pays. Les Juifs savent être religieux tout en restant discrets, dans une parfaite harmonie avec la population et la République françaises, tout simplement parce que cela fait partie de notre héritage spirituel que de respecter les lois du pays où l’on vit. Qu’on ne vienne donc pas fanfaronner avec des idées et des propos à l’emporte pièces qui sont déplacés ou qui sont mises en œuvres, pour les idées, depuis déjà longtemps par ceux qui veulent vraiment s’intégrer. Ce n’est pas le cas de l’islam.    

CERVANTES Née AZIZA 08/11/2016 13:58

comme toujours bien dit.... qu"ils méditent ces chers politiques illitrés

www.cippo.eu -  Hébergé par Overblog