LE BULLETIN DE SANTE ECONOMIQUE D ISRAËL

  • Mordekhaï BENSOUSSAN
LE BULLETIN DE SANTE ECONOMIQUE D ISRAËL

Vous vous demandez comment se porte Israël ? Parfaitement bien, merci. Le harcèlement moral insupportable que fait subir l’Europe et le monde en général, le matraquage systématique négatif et démagogique imposé par les médias du monde entier, ne parviennent pas à occulter la santé éclatante du jeune Etat d’Israël. Aucune mention bien sûr, de cette santé insolente, au moment où des Etat sont moribonds, où la France est poussive, où l’Europe n’en finit pas d’attendre une reprise, mieux, une embellie. Une vieille Europe où seule l’Allemagne tire son épingle du jeu, laissant loin derrière elle les autres dont la France. Bref ! Il y a de quoi être jaloux pour tous ces pays empêtrés dans leurs problèmes de chômage, de migrants, de conflits sociaux et j’en passe.
Le FMI a même décerné des lauriers à Israël dont la croissance est insolente : 3,8 % ! De quoi rendre verts de jalousie la France et bien des pays européens, et même les Etats Unis qui tournent autour de 3 %. Son taux de chômage ? Avec 4,3 % de chômeurs, on se rapproche du plein emploi : mieux que les Etats Unis qui tournent autour de 4,8 %. Continuons. La hausse des prix ? On est en pleine déflation avec -0,2 % de baisse. Seul l’immobilier grimpe inexorablement avec un indice de 8,2 %. Pourquoi ? Tout simplement parce que la demande est deux fois plus forte que l’offre. Eh oui : tout le monde veut accéder à la propriété et tous les juifs du monde veulent un appartement en Israël. Cela ne permet sûrement pas une baisse du prix de l’immobilier. Le Shekel ? Il est trop fort face au $ et à € ; pourquoi ? Parce qu’il y a trop d’investissements étrangers en shekels qui est dans une tendance haussière depuis plus de dix ans ! L’euro a perdu quelque 30 % de sa valeur face au shekel durant cette période.
Enfin, la dette publique, entendez ce que doit l’Etat à sa population, n’a jamais été aussi basse : 60 % du PIB. Nulle surprise que le FMI encense Israël et ses banques, pour la rigueur de leur gestion et les résultats plus que satisfaisants qu’ils obtiennent. Israël se trouve être parmi les très rares pays du monde qui affichent ainsi tous leurs voyants au vert.
On voudrait bien en dire autant en France, non ?

www.cippo.eu -  Hébergé par Overblog